Interview de Fabio Morelli, diplômé en Design Graphique !

Quel est votre parcours  ?
J’ai arrêté les études à 18ans pour me consacrer à 100% au football, à titre professionnel. J’ai quitté la Suisse pour le Canada où j’ai passé 3 ans, avant de revenir m’installer en Suisse en 2016.

Pourquoi avez-vous décidé de suivre une formation à distance en Design Graphique dans notre école ?
Avec ma profession de footballeur, j’ai beaucoup voyagé et il était difficile de suivre une formation en présentiel. Comme je souhaitais reprendre les études pour préparer mon « après-carrière » j’ai décidé de chercher une formation en ligne qui soit adaptée à mes envies. J’ai toujours apprécié l’art et le design et j’ai découvert le design graphique en voulant lancer une marque de vêtements avec un ami. Ce projet là n’a pas vu le jour, mais il m’a permis de m’initier aux logiciels d’Adobe et je me suis rendu compte qu’il fallait que je développe mes compétences sur le sujet. Celle que propose design et formations™ était idéale pour moi !

Comment organisez-vous votre travail à distance  et que vous apporte cette formation ?
L’avantage dans le football c’est que j’ai beaucoup de temps « libre », consacré à la récupération. J’ai donc pu utiliser ce temps pour travailler sur mes cours et la réalisation des travaux. La formation permet de développer différentes compétences (hors design) comme l’autonomie ou l’organisation, mais aussi d’apprendre à trouver des solutions par soi-même, bien que la présence du formateur soit rassurante pour nous apporter de l’aide sur des problèmes plus complexes.

Pouvez-vous nous montrer quelques images d’une réalisation pour l’un des projets du classeur et les commenter ?
Je vous présente le projet final qui m’a beaucoup plu, pour lequel j’ai crée l’identité visuelle d’une marque de vêtement outdoor consacrée à la pêche. Ce projet m’a permis de mettre en pratique tout ce que j’ai appris durant cette formation !

Vous avez lancé votre propre marque de vêtements, pouvez-vous nous raconter comment est né ce projet ?
J’ai lancé une marque d’articles de sport, spécialisée dans les protèges tibias et les chaussettes antidérapantes pour les footballeurs. Ce projet à vu le jour à la suite d’une discussion avec un ami, lorsque ce dernier cherchait des protèges tibias personnalisés sur un site français. Je me suis rendu compte qu’il y avait peu d’options de personnalisation et que je pourrais apporter un plus grand choix aux clients grâce à mes compétences en design. J’ai pu tirer parti de tout ce que j’ai appris en formation pour développer l’identité visuelle de la marque : tous types de visuels pour le site, réseaux sociaux, le marketing en général. Voici un modèle de protèges tibias en carbone personnalisé avec le prototype conçu sur Photoshop et le produit fini :

Quels sont vos futurs projets en lien avec le design graphique ?
Je travaille en tant qu’indépendant comme designer graphique, à côté de mon activité de footballeur. Je prend beaucoup de plaisir à créer des identités visuelles à l’image de l’entreprise de mes clients, j’aime apporter une touche de modernité aux entreprises avec lesquelles je travaille. J’ai quelques projets en tête pour la suite, pourquoi pas lancer une agence par exemple. J’aimerais dans un premier temps développer encore ma propre marque et continuer à aider au mieux mes clients et futurs clients dans leurs différents projets.

Un mot pour les futurs élèves qui voudraient se lancer dans notre formation à distance en Design Graphique ?
Au début, on peut prendre peur en découvrant les différents logiciels qui paraissent souvent compliqués de prime abord, mais cette formation permet vraiment de faire le tour et de développer ses compétences. Elle permet de découvrir plus en détails le monde du design graphique. Je conseille de travailler aussi sur des projets personnels pour s’améliorer, s’entraîner sur les différents logiciels et faire des recherches afin d’en découvrir davantage sur les nouvelles tendances et techniques. J’ai commencé la formation sans aucune connaissance en design graphique et la difficulté des projets allant crescendo, cela permet de progresser de projet en projet à son rythme et sans pression.