Le mouvement Memphis inspire à nouveau les designers !

Le Groupe Memphis fut lancé par le designer Ettore Sottsass au début des années 80 à Milan. Il comprend d’autres architectes et designers qui, comme lui, ont alors envie d’entrer en rupture avec les codes en vogue à cette époque : les lignes sobres, le design élégant, l’inox, le verre fumé, ou les essences de bois précieux sont jugés trop bourgeois et ennuyeux à leur goût. Ce design conventionnel va voler en éclat grâce aux créations extravagantes des membres du groupe !

Cette bande d’amis anticonformistes se compose entre autres de Michele de Lucchi, Matteo Thun, Marco Zanoni, Andrea Branzi, Shiro Kuramata, Martine Bedin ou Nathalie du Pasquier. Leur signature sera synonyme de mouvement moderne décalé : couleurs primaires tape à l’œil, formes géométriques fantasques, mélange de matériaux nobles comme le marbre et le bois, avec d’autres connotés kitsch, comme le laminé plastique, plus communément appelé “formica”. Le groupe Memphis veut s’amuser, proposer des intérieurs alternatifs et jouer de la provocation et ce sera un succès !

Membres d’origine du Groupe Memphis posant sur le ring Tawaraya, dessiné par l’un d’eux, Masanori Umeda

Il en résulte des pièces de mobilier fantaisistes ou des luminaires insolites, qui entrent en correspondance avec d’autres mouvements artistiques comme le Pop Art ou le cubisme. Ces oeuvres ultragraphiques et provocatrices sont entrées dans l’Histoire du design, et même si le mouvement a pris fin en 1988, elles figurent toujours dans le catalogue historique de la société Memphis et sont toujours produites artisanalement.

 

 

Ettore Sottsass posant devant sa bibliothèque « Carlton » et lampe « Super » de Martine Bedin
 

Console « Emeraude » de Nathalie du Pasquier et lampe « Tahiti » de Ettore Sottsass
 
 
 
Bien qu’il soit parfois compliqué de saisir et apprécier ce mouvement, il semble aujourd’hui largement inspirer les architectes et designers contemporains. Ces derniers temps, on voit de plus en plus les codes Memphis s’inviter dans l’actualité du design, avec ces mélanges typiques de couleurs pop et formes géométriques qui se répondent, que ce soit dans le mobilier, le graphisme, le design d’intérieur ou la décoration. Certains s’inspirent de cet univers en poussant à fond l’extravagance, comme Camille Walala, d’autres l’utilisent avec plus de sobriété, Daria Zinovatnaya par exemple.

 

Le style Memphis très affirmé de Camille Walala et celui, plus sobre, de Daria Zinovatnaya
 

Décor du bar « Punk Revolution » de Miriam Alía Mateo et celui du café-librairie de M Design
 

Le mobilier aussi reprend les codes Memphis, comme cette enfilade de Kelly Wearstler et ce fauteuil du studio Masquespacio